Investir en temps de crise | BNT Diamonds
investissement

Comment puis-je investir en toute sécurité en temps de crise ?

30 août 21

Une économie mondialisée offre de multiples opportunités, mais les chaînes logistiques complexes ainsi que les interdépendances rendent celle-ci également plus vulnérable. Qu'il s'agisse de la pandémie de Covid-19 ou d'un simple et unique navire bloquant le canal de Suez, les effets se sont rapidement fait sentir, y compris dans des pays prétendument stables sur le plan économique. Cette fois, le pire pourrait être évité, mais une question se pose : quel placement est véritablement sûr en cas de scénario catastrophe ?

Découvrez notre sélection de diamants d'investissement en vrac

Diamond inspection

Quelles peuvent être les répercussions économiques d'une crise ?

Nous vivons la plus longue période de paix que l'Europe ait jamais connue. L'économie et la prospérité sont en croissance constante depuis plusieurs décennies, les marchés boursiers enchaînent les niveaux record et les prix de l'immobilier ne cessent de grimper. Difficile d'imaginer que cette expansion puisse prendre fin un jour.

Malheureusement, l'Histoire a montré à de nombreuses reprises que les crises internationales, capables de faire vaciller l'intégralité du système économique et de modifier de fond en comble les règles du jeu jusque-là en vigueur, ne sont pas le fruit d'un alarmisme excessif ou de simples élucubrations.

Après les attentats terroristes du 11 septembre 2001 à New York, la crise des subprimes en 2008 et dans le contexte de la pandémie de Covid-19, laquelle a débutée fin 2019, nous avons pu constater que l'économie mondiale était capable de se remettre rapidement sur pied. Pourtant, d'autres exemples tirés de l'Histoire, comme par ex. la crise économique mondiale de 1929 ou la 2nde Guerre mondiale et son cortège d'atrocités, nous rappellent que la confortable stabilité dans laquelle nous vivons actuellement ne va pas de soi sur le long terme.

Le scénario d'une crise mondiale qui viendrait ébranler notre économie et notre démocratie jusque dans leurs fondements et provoquerait leur chute est improbable, mais pas inconcevable. Se poser la question de savoir quel investissement offre une véritable protection dans une situation de crise mondiale constitue une démarche prospective.

Jusqu'à présent, les banques centrales ont été en mesure d'atténuer les conséquences les plus désastreuses en menant des politiques monétaires

extrêmement généreuses, mais imprimer des billets n'est pas la panacée perpétuelle à tous les maux.

Quels investissements offrent une réelle sécurité en temps de crise ?

Sur le long terme, les actions offrent des opportunités de rendement supérieures à la moyenne, mais celles-ci sont les plus vulnérables en cas de crise. Elles réagissent en effet non seulement à la situation actuelle, mais aussi et surtout à la façon dont cette dernière va évoluer dans le futur. Elles constituent une sorte de sismographe, capable de réagir dès les premiers signes avant-coureurs, lorsque les perspectives économiques commencent à s'assombrir.

Les obligations et les titres à revenu fixe sont moins sensibles aux crises de courte durée. L'exemple de l'Argentine nous montre toutefois que le degré de sûreté d'une obligation est proportionnel à la solidité financière de celui qui l'a émise. Or cette solidité peut évoluer au fil des ans. En cas d'insolvabilité de l'émetteur, c'est l'ensemble de l'investissement qui se trouve menacé.

Les actions, obligations et titres à revenu fixe posent en outre un problème supplémentaire : ils n'ont qu'une existence virtuelle, à l'instar des bits et des octets des systèmes informatiques, un peu comme le bitcoin ou autres crypto-monnaies. Si des systèmes électroniques critiques s'effondrent, ces placements cessent alors d'exister.

L'immobilier est considéré comme une valeur refuge, et les prix ont actuellement atteint un niveau sans précédent. Un certain nombre d'experts évoquent déjà l'existence d'une bulle. À première vue, l'immobilier semble être un investissement idéal en temps de crise. Mais que se passera-t-il si un conflit ou une guerre civile éclate, que vous devez abandonner votre maison ou que vous vous retrouvez exproprié(e) ? De même, qu'arrivera-t-il si une catastrophe naturelle, le changement climatique ou un accident de réacteur rend des régions entières inhabitables sur le long terme, comme cela est le cas à Tchernobyl ou à Fukushima ? Même si le risque de survenance d'un tel événement est extrêmement faible, il n'est toutefois pas nul.

L'or et les métaux précieux constituent de bons investissements pendant ou pour les temps périodes de crise, tout du moins sous leur forme physique. Dans le même temps, ils sont très lourds et transporter de l'or sur soi s'avère quasiment impossible. Un lingot d'or de 250 g coûte actuellement près de 12 500 euros, ce qui signifie que 50 000 euros en or pèsent déjà un kilo. Malheureusement, l'or est aussi de plus en plus le jouet des spéculateurs, lesquels parient sur les fluctuations du métal précieux, sans posséder d'or physique.

Les diamants offrent le meilleur rapport valeur / poids : un diamant d'un carat pèse seulement 0,2 grammes. Même des sommes importantes converties en diamants se laissent transportées sans peine dans une enveloppe glissée dans la poche de votre pantalon. Ils constituent la monnaie refuge idéale et sont convoités sur tous les continents. Leur valeur ne dépend pas des bénéfices réalisés par les entreprises, de la solvabilité financière des États ou du marché de l'immobilier. Ils ne sont échangés que physiquement, il n'y a pas de spéculation. Les diamants nous ont montré, et ce plus d'une fois, qu'ils étaient capables de résister aux crises.

Notre conseil pour investir dans les diamants

Quel est la probabilité de la survenance de crises majeures ?

L'hypothèse d'une guerre mondiale est devenue extrêmement improbable compte tenu des nombreuses interactions économiques existant entre les pays. La Russie, la Chine, les États-Unis et l'UE dépendent tous les uns des autres. En dépit des mesures symboliques, motivées par des raisons politiques (comme les sanctions douanières par ex.), aucun pays ou région n'est aujourd'hui autosuffisant(e) et ne peut se permettre d'être isolé(e) du reste du monde. Nous dépendons les uns des autres, mais les dissensions régionales, les conflits et les guerres civiles ne sont en aucun cas exclus. La terrible guerre civile qui a éclaté à la fin du 20e siècle dans l'ex-Yougoslavie s'est déroulée en plein cœur de l'Europe.

La pandémie de Covid-19 nous a montré à quelle vitesse l'improbable peut se produire, comment des théories décriées, issues de scénarios imaginés par des prophètes de l'apocalypse, peuvent soudainement devenir réalité. Qui aurait pensé à l'automne 2019 que les masques FFP2 feraient un jour partie de la normalité des rues européennes, que les magasins, les restaurants et les centres culturels devraient soudainement fermer, que les voyages seraient restreints et que des contrôles aux frontières seraient instaurés ? Seule une poignée de personnes probablement.

Y a-t-il des raisons de se laisser envahir par la peur et la panique ? À l'évidence non. Toutefois, réfléchir à la question des investissements en temps de crise, diversifier un peu plus son propre portefeuille et investir une partie de son argent dans des diamants constitue incontestablement une bonne idée.

Souhaiteriez-vous investir dans des diamants 100 % naturels à un prix extrêmement attractif ? Les experts de BNT Diamonds se feront un plaisir de vous conseiller. Contactez-nous par courriel ou via notre chat ou adressez-vous directement à notre équipe en composant le : +32 3 201 24 90.

Avec cet article, BAUNAT s'engage à vous informer sur l'investissement dans le diamant. Aucun investissement ne peut être garanti sans risque ou entièrement selon vos attentes. C'est pourquoi nous vous recommandons de faire des recherches sur les risques et sur tous les aspects concernant l'investissement dans le diamant afin de vous assurer que vous faites le bon choix pour votre portefeuille.